Maurice Kamto, président national du MRC / ©Archives

04/04/2020 | 02:47:52

Sept jours après avoir appelé le président camerounais à s’adresser au peuple et à « prendre en main personnellement et directement la conduite de la guerre contre le Covid-19 » (Ultimatum du vendredi 27 mars 2020), Maurice Kamto vient de constater « la défaillance de monsieur Paul Biya, président de fait de la République du Cameroun ». A cet effet, une déclaration du président du MRC a été rendue publique le vendredi 03 avril 2020. Celle-ci propose aux Camerounais de s’auto-organiser dans le cadre de l’initiative « SURVIE-CAMEROON-SURVIVAL INITIATIVE ». Objectifs visés : contrer l’urgence sanitaire ; activer des mesures sociales, économiques et financières ; batailler pour reconstruire la communauté et pour la survie de la nation.

Un dispositif organisationnel constitué de Camerounais et de non Camerounais, sans coloration politique, ethnique, religieuse ou philosophique se chargera d’implémenter ladite initiative.

Maurice Kamto, tout en appellant les Camerounais à prendre très au sérieux la menace du Covid-19, craint cependant que le régime soit tenté de « tout mettre en œuvre pour assurer l’échec de cette initiative ».

Il donne par ailleurs sept jours à Biya pour donner « une preuve physique de ce que c’est bien lui qui est aux commandes de l’Etat », sinon des procédures juridiques seront engagées pour « obtenir le constat de la vacance présidentielle ». Il dit se réserver le droit « d’appeler à des mesures plus radicales ».

Ci-dessous, l'intégralité de la déclaration de Maurice Kamto.

 

Maurice Kamto, président national du MRC / ©Archives

Le MRC accuse le régime de Yaoundé d'avoir orchestré une tentative d'assassinat sur la personne de son président Maurice Kamto. Le gouvernement s'en défend. Ci-dessous, l'intégralité de l'accusation et de la réponse gouvernementale.