Maurice Kamto, président national du MRC / ©CH

Dans un discours publié sur les réseaux sociaux le 1er juin 2020, le président national du MRC met en garde toute manœuvre méprisant « les règles démocratiques de dévolution du pouvoir » au Cameroun.

Prison centrale de Kondengui, Yaoundé / ©Archives

Après une fin de non recevoir opposée par le Minsanté, l’initiative Survie-Cameroun-Survival-Initiative de Maurice Kamto vient de solliciter le Minjustice pour distribuer des dons anti-Covid-19 au sein des prisons du triangle national. A cet effet, Christian Penda Ekoka, le président du Comité de gestion de ladite initiative, a saisi par courrier Laurent Esso le 07 mai 2020.

Célestin Bedzigui, président national du PAL / ©Archives

Sa Majesté Célestin Bedzigui, chef traditionnel, maire adjoint N°1 à Monatélé dans la Lekié et président national du PAL (Parti de l’alliance libérale), dans une interview parue le jeudi 07 mai 2020 dans le quotidien Le Jour, explique pourquoi il accepte les dons anti-Covid-19 de l’initiative SCSI du MRC. En première ligne de sa démarche, il évoque le fait que ses militants et sympathisants, qui représentent pourtant plus de 40% des électeurs de la localité, n’ont pas bénéficié des dons remis par les élites RDPC. Il s’interdit par ailleurs de s’inscrire dans la lignée des partisans de l’extrémisme communautaire, laquelle donne lieu à l’idée selon laquelle Maurice Kamto et le MRC sont à marginaliser à tout prix, du fait qu’ils viennent bousculer l’ordre préétabli dans le landerneau politique camerounais.